"À l'ombre de lion diffamé ..." tract surréaliste, 1951
  • "À l'ombre de lion diffamé ..." tract surréaliste, 1951

COLLECTIF

À L'OMBRE DE LION...

À l'ombre de lion diffamé et tiaré chargé en abîme d'une valise d'argent

tract surréaliste de juin ou juillet 1951

Le tract déplié forme une affiche imprimée en noir

ce tract est "anti-daté" au 24 mai 1952, en référence à la conférence de Michel Carrouges organisée par le Centre catholique des intellectuels français**
le titre est une charge ("héraldique") contre André Breton

format fermé : 15 x 23,5 cm
format ouvert : 60 x 47,5 cm

rare avec cette couleur de papier (peut-être une épreuve avant tirage)
(les couleurs réelles du document sont proches de celles de la photo n°1)

petites déchirures aux plis sans manque

140,00 €
TTC
Quantité

** "En 1951, les controverses relatives aux positions politiques du surréalisme réapparaissent au sein même du groupe français resté fidèle à Breton, lorsqu'un dénommé Michel Carrouges, promoteur du surréalisme quoique catholique convaincu, est invité à présenter celui-ci lors, d'une conférence organisée par le Centre Catholique des Intellectuels Français. L'action envisagée par plusieurs surréalistes, dont Henri Pastoureau, afin de perturber cette réunion et rappeler l'anticléricalisme du mouvement est en effet désapprouvé par Breton, qui défend Carrouges. [...] Breton, entre autres membres du groupe surréaliste, se voit reprocher d'avoir pris la mauvaise habitude, par « antistalinisme forcené » et dans le dessein d'élargir l'audience du mouvement, d'accepter dans son entourage des personnes qui, si elles se disent certes favorables au surréalisme, font fi de sa position révolutionnaire."

extrait du livre "Les Situationnistes: une avant-garde totale", Éric Brun, éditions du CNRS